Acura TLX 2018

Huit autres nouveautés du Salon de l'auto essayées

Parmi les nouveautés 2018 qui seront présentes au Salon de l’auto de Québec, Le Soleil a eu l’occasion d’en essayer quelques-unes. En plus des quatre modèles cités plus tôt dans cette section spéciale (BMW X3, Honda Clarity PHEV; Hyundai Accent et Mitsubishi Outlander PHEV), voici les essais de huit autres modèles 2018.

Acura TLX A-Spec 2018

Cette Acura TLX A-Spec fait partie des nouveautés du modèle. Livrée avec un V6 de 3,5 litres qui est couplé à une transmission à neuf rapports qui se comporte mieux que par le passé. Finis les changements de rapports abrupts. On a droit à une conduite fougueuse. Sur chaussée glissante, le système de traction intégrale SH-AWD assure une conduite précise et continuellement corrigée. L’aménagement intérieur est très bien exécuté. Pour preuve les accents rouge sur la sellerie noire. Les occupants à l’avant sont bien pris en charge dans les sièges avec support lombaire accru. Par contre, à l’arrière, les places se veulent restreinte, notamment pour les jambes.

Prix de base : 42 190 $

Prix du modèle essayé : 45 790 $ (Elite A-Spec)

Moteur : V6 3,5 litres

Puissance : 290 ch (216 kW) à 6200 tr/min

Couple : 267 lb-pi (362 N.m) à 4500 tr/min

Transmission : automatique à neuf rapports

Consommation réalisée : 13,5 l/100 km en ville (11,2 l/100 km en ville; 7,5 l/100 km sur la route, selon Acura)

Chevrolet Traverse 2018

Une chose qu’on peut dire d’emblée au sujet du Chevrolet Traverse (ou du GMC Acadia) : enfin un VUS à sept places qui en est vraiment un. Il s’agit d’une denrée rare dans cette catégorie de véhicules qui promettent le transport de sept occupants. Ce n’est pas de la frime, à condition que les deux occupants des banquettes au centre ne reculent pas trop celles-ci. Si cette condition est respectée, les adultes de taille moyenne peuvent y trouver leur compte, même pour un long trajet. Il est aussi conçu comme un vrai véhicule familial, avec des prises USB partout pour brancher et recharger tous les téléphones ou autres dispositifs pour tous les membres de la famille. À l’intérieur, la finition se veut correcte. Le choix des matériaux utilisés ne détonne pas et ils ne font pas bon marché. Même avec la troisième rangée de sièges relevés, le hayon est tout même accueillant, avec une cachette sous le plancher, ma foi, intéressante. On lui pardonne le seuil de chargement un peu haut. Sur la route, le Traverse est parfait pour l’hiver. On peut difficilement rester pris avec ses quatre modes de traction. Quant à la consommation, le climat de la semaine où s’est tenu l’essai ne rend pas justice au véhicule. On a consommé pratiquement le double de carburant que la cote de consommation en ville. Cependant, s’il y avait un véhicule à rendre hybride rechargeable, le Traverse pourrait très bien être un bon candidat. 

Prix de base : 34 895 $

Prix du modèle essayé : 35 490 $ (LS)

Moteur : V6 3,6 litres (deux moteurs quatre-cylindres aussi offerts dans le Traverse et l’Acadia)

Puissance : 305 ch (227 kW) à 6800 tr/min

Couple : 260 lb-pi (352 N.m) à 2800 tr/min

Transmission : automatique à neuf rapports

Consommation réalisée : 18,6 l/100 km (conduite hivernale en ville, 12,9 l/100 km, selon GM)


GMC Terrain Diesel 2018

En plus de subir une refonte, le GMC Terrain (ou Chevrolet Equinox) peut être livré avec un moteur diesel à quatre cylindres de 1,6 litre. Ce qui est rare chez les constructeurs américains et dans les VUS de cette taille. La troisième génération du Terrain propose des lignes définitivement moins carrées que celles de son prédécesseur. Mais il demeure tout de même plus carré que son cousin, l’Equinox. L’ensemble gronde quelque peu comme n’importe quel véhicule équipé d’un moteur diesel. Les accélérations sont plus que correctes, offrant un certain dynamisme pour une telle motorisation. Encore une fois, en raison de la conduite urbaine et des courts trajets, la consommation a été un peu désastreuse, ne rendant pas justice au but avoué de l’ajout d’un diesel. Toutefois, l’aménagement intérieur démontre que GM raffine l’aspect de la finition. Les personnes de grande taille trouveront leur compte à l’arrière.

Prix de base : 36 700 $

Prix du modèle essayé : 38 300 $ (SLT Diesel)

Moteur : L4 1,6 litre diesel

Puissance : 136 ch (101 kW) à 3750 tr/min

Couple : 236 lb-pi (320 N.m) à 2000 tr/min

Transmission : automatique à six rapports

Consommation réalisée : 13,0 l/100 km (conduite hivernale en ville, 7,4 l/100 km ou 5,7 sur la route, selon GM)


Honda Accord Touring 2018

Voulant démontrer qu’on peut mouvoir une telle berline avec un quatre-cylindres, Honda a mis sous le capot son 1,5 litre turbo EarthDreams. L’ensemble se veut très vif, malgré la petitesse de ce moteur. On doit souligner toutefois qu’il est un peu bruyant les des accélérations. On a souvent mis en doute le goût des designers de Honda, mais cette fois-ci, on peut dire que c’est réussi. Il y a un peu d’inspiration allemande dans ce design. Il ne faut pas oublier qu’elle a été désignée Voiture nord-américaine de l’année et Voiture canadienne de l’année. Une autre version de la Touring, avec un moteur de 2,0 litres est aussi offerte. Mais elle coûte 3000 $ de plus. 

Prix de base : 26 490 $

Prix du modèle essayé : 37 601 $ (Touring)

Moteur : L4 1,5 litre turbo EarthDreams

Puissance : 192 ch (143 kW) à 5500 tr/min

Couple : 192 lb-pi (260 N.m) entre 1500 et 5500 tr/min

Transmission : automatique CVT

Consommation réalisée : 14,5 l/100 km (conduite hivernale en ville, 8,2 l/100 km ou 6,8 sur la route, selon Honda)

Honda Fit 2018

Malgré son petit format, la Fit réserve une surprise une fois à l’intérieur. Comme pour les versions précédentes, cette sous-compacte se révèle tout de même spacieuse pour quatre adultes (ou deux adultes et trois enfants). Mais n’essayez pas de faire monter à bord trois ados. Les sièges peuvent être modulés afin d’offrir le maximum d’espace de chargement. La finition intérieure se veut correcte, même si certains plastiques fon un peu bon marché, mais l’ensemble ne se veut pas trop clinquant. Somme toute, la conduite est agréable même en hiver. Oubliez toutefois la traction intégrale sur la Fit. On peut l’avoir que sur le VUS compact HR-V, qui lui est basé sur la Fit.

Prix de base : 15 050 $

Prix du modèle essayé : 19 590 $ (Sport)

Moteur : L4 1,5 litre

Puissance : 130 ch (97 kW) à 6600 tr/min

Couple : 114 lb-pi (154 N.m) à 4600 tr/min

Transmission : manuelle (automatique CVT aussi offerte)

Consommation réalisée : 10,9 l/100 km (conduite hivernale en ville, 8,1 l/100 km ou 6,4 sur la route, selon Honda)

Honda Odyssey 2018

Dans le marché des fourgonnettes, l’Odyssey se trouve une coche au-dessus. Cette nouvelle version ne fait pas exception à la règle. Spacieuse et très confortable, elle convient tout à fait pour le transport de toute une famille. Évidemment, elle coûte plus cher qu’une Dodge Grand Caravan. Quant à l’aspirateur embarqué dans l’Odyssey, le résultat a été décevant. Il ne bat pas un vrai aspirateur en ce qui concerne la succion. On est mieux de mettre un gros 2 $ dans un aspirateur de garage. On obtient un meilleur résultat. Deux transmissions automatiques sont proposées : une à 9 et une autre à 10 rapports. La seconde offrant un meilleur rendement énergétique. Dans l’ensemble, l’Odyssey s’est révélée plus dynamique qu’une Pacifica de Chrysler. Parlant de Pacifica, à quand une version hybride rechargeable de l’Odyssey?

Prix de base : 34 890 $

Prix du modèle essayé : 50 290 $ (Touring)

Moteur : V6 3,5 litres

Puissance : 280 ch (209 kW) à 6000 tr/min

Couple : 262 lb-pi (355 N.m) à 4700 tr/min

Transmission : automatique à 10 rapports (9 rapports aussi offerte)

Consommation réalisée : 20,0 l/100 km (conduite hivernale en ville, 12,2 l/100 km ou 8,5 sur la route, selon Honda)

Toyota Corolla 2018

Renouvelée en profondeur pour 2014 qui l’avait sorti de son look terne à mourir, la Corolla subit cette année quelques retouches esthétiques qui maintient à jour son évolution. En ce qui concerne les performances, cette berline compacte ne cassera jamais la baraque. Mais que voulez-vous. Toyota ne s’adresse pas aux maniaques de vitesse ou aux puristes avec la Corolla. Cette voiture est destinée à la moyenne des automobilistes et les chiffres de ventes le prouvent : plus de 44 millions de Corolla ont été vendues depuis la création du modèle en 1966. Une valeur sûre pour le constructeur. La finition à l’intérieur s’est amélioré quelque peu et se veut beaucoup moins terne que par le passé. On sent que Toyota s’adresse à une clientèle jeune, friande de technologies à bord. Quant au volume intérieur, les places arrière se veulent accueillantes, pouvant accommoder facilement deux adultes ou trois jeunes enfants. Son coffre peut aussi en prendre.

Prix de base : 16 790 $

Prix du modèle essayé : 20 905 $ (SE)

Moteur : L4 1,8 litre

Puissance : 132 ch (98 kW) à 6000 tr/min

Couple : 128 lb-pi (173 N.m) à 4400 tr/min

Transmission : manuelle à six rapports (automatique aussi offerte)

Consommation réalisée : 11,7 l/100 km (conduite hivernale en ville, 8,4 l/100 km ou 6,5 sur la route, selon Toyota)

Toyota Tacoma 2018

Redessiné en 2016, le Tacoma a tout de même subi quelques retouches esthétiques à l’intérieur qui rend moins terne son aménagement. Une fois assis, le conducteur et le passager trouvent leur compte en termes d’espace. Les occupants à l’arrière de la cabine double risquent d’être un peu plus serrés, surtout pour l’espace pour les jambes. Par ailleurs, le Tacoma n’est pas le véhicule le plus confortable lorsqu’on roule. Mais son roulement à quatre roues motrices s’est révélé très efficace, surtout dans les congères. Évidemment, il s’agit d’un vrai 4 X 4, dont les modes de traction sont faciles à changer. Bien que Toyota ait mis le cycle Atkinson — comme dans les véhicules hybrides — dans le moteur V6 afin de réduire la consommation, celle-ci s’est révélée tout aussi désastreuse que la plupart des modèles cités plus haut, pour les mêmes raisons : la température hivernale et les courts trajets.

Prix de base : 29 660 $

Prix du modèle essayé : 47 625 $ (Limited à cabine double)

Moteur : V6 3,5 litres à cycle Atkinson (L4 2,7 litres aussi offert dans la version de base)

Puissance : 278 ch (207 kW) à 6000 tr/min

Couple : 265 lb-pi (359 N.m) à 4600 tr/min

Transmission : automatique à six rapports

Consommation réalisée : 22,4 l/100 km (conduite hivernale en ville, 13,2 l/100 km ou 10,7 sur la route, selon Toyota)